Haut

LASER URGOTOUCH pour améliorer les cicatrices

Le LASER URGOTOUCH disponible à Marseille et Aubagne

 Nos blocs opératoires s'équipent actuellement d'une nouvelle technologie le laser Urgotouch afin d'améliorer l'aspect des cicatrices post opératoires.

La cicatrisation est toujours un processus aléatoire car c'est un phénomène naturel long sur lequel influent de nombreux facteurs notamment génétiques. C'est un mécanisme inflammatoire dans lequel vont entrer en jeu de nombreuses cellules dont les fibroblastes qui vont jouer un rôle dans la fabrication des différentes molécules responsables de l'aspect, de la souplesse et de l'élasticité des cicatrices et de la peau (collagène, élastine etc ...).

Il est aujourd'hui possible d'influer sur ces phénomènes inflammatoires grâce à un un procédé de biomodulation cicatricielle induit par LASER URGOTOUCH, directement au bloc opératoire, au moment de la fermeture de la plaie. 

Laser pour cicatrice

Comment fonctionne le LASER URGOTOUCH sur les cicatrices ? 

La chaleur produite par le tir LASER va induire la synthèse de protéines de choc thermique au coeur des cellules, ce qui va moduler de manière complexe les processus de cicatrisation.Cette chaleur est contrôlée et mesurée en tout sécurité grâce à un système portatif doté d'un pyromètre qui contrôle au degré prés la température générée pendant le tir qui dure au maximum une dizaine de seconde pour chaque centimètre de cicatrice traitée.

En pratique, le traitement est effectué sous anesthésie, par le Docteur Gonnelli à la fin de l'intervention en une seule fois. Il est donc indolore. 

Exemple de traitement effectué au bloc opératoire de La Casamance sur une réduction mammaire par le Docteur Gonnelli.

La prise en charge de la cicatrice en post opératoire est la même qu'habituellement et ne change pas la manière de faire les pansements ou les traitements post opératoire. 

Le but est d'améliorer l'évolution cicatricielle, en diminuant son aspect inflammatoire. Elle est ainsi moins rouge, moins épaisse et moins visible à long terme. Ce traitement a également été utilisé pour la prise en charge des cicatrices pathologiques comme les cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes. 

EN SAVOIR PLUS

Le Laser Urgotouch élaboré et testé à Marseille

C'est au CHU de Marseille, lorsque le Docteur Gonnelli a été chef de clinique à l'hôpital de la Conception qu'il a participé à la plupart des études cliniques qui ont conduit à l'élaboration de ce système.

Références scientifiques :

  • Scar prevention using Laser-Assisted Skin Healing (LASH) in plastic surgery.
    Capon A, Iarmarcovai G, Gonnelli D, Degardin N, Magalon G, Mordon S.
    Aesthetic Plast Surg. 2010 Aug;34(4):438-46. doi: 10.1007/s00266-009-9469-y. Epub 2010 Jan 28.
  • A 1-Year Follow-Up of Post-operative Scars After the Use of a 1210-nm Laser-Assisted Skin Healing (LASH) Technology: A Randomized Controlled Trial.
    Casanova D, Alliez A, Baptista C, Gonnelli D, Lemdjadi Z, Bohbot S.
    Aesthetic Plast Surg. 2017 Aug;41(4):938-948. doi: 10.1007/s00266-017-0820-4. Epub 2017 Feb 23.

 

Le traitement s'adresse à tous les patients, quelle que soit la couleur de peau, excepté dans les cas ou la peau est atteinte de certaines affections dermatologiques ou dans le cas de traitement de tumeurs cutanées. 

A qui s'adresse URGOTOUCH ? Quel est le prix du traitement LASER ? 

Le docteur Gonnelli propose ce traitement à tous les patients opérés en chirurgie esthétique et réparatrice à l'hôpital La Casamance actuellement.
Il suffit d'en faire la demande au moment de la consultation pré-opératoire. Le dispositif est disponible pour le moment jusqu'en décembre 2018 et sera éventuellement reconduit en fonction de la demande des patients en 2019. 

Ce traitement n'est pas pris en charge par la sécurité sociale et représente un coût supplémentaire par rapport à l'intervention de 500 à 1000 euros en fonction de la taille de la cicatrice traitée. 

La nouvelle innovation pour le traitement des cicatrices après une chirurgie esthétique ou réparatrice