Haut

Plasma Riche en Plaquettes ou PRP

Nous utilisons désormais le Plasma Riche en Plaquettes ou PRP en médecine régénérative, dans les articulations douloureuses, en cicatrisation mais surtout en rajeunissement facial : on le nomme dans les revues féminines le vampire lift.

 

Pour cela, on réalise simplement au patient une prise de sang de quelques millilitres. Ce sang est centrifugé au bloc opératoire et purifié au moyen de kit spéciaux qui sont de véritables petits laboratoires portables. Une partie du prélèvement est ainsi extrait. Il contient une concentration très élevée en plaquettes. Les plaquettes sont des cellules sanguines qui jouent entre autres un rôle dans l’arrêt du saignement. Au contact d’un tissu biologique, les plaquettes s’activent et libèrent une quantité très importante de facteurs de croissance. Ce sont ces facteurs qui vont jouer un rôle dans la régénération des tissus.

Quelles applications pour le PRP ? 

Nous utilisons au cabinet le PRP en premier lieu chez les patients qui souhaitent améliore la qualité de leur peau. Aspect terne, rides, ridules, deshydratation sont des signes de vieillissement qui altèrent considérablement l'aspect du visage. L'injection de PRP peut être utilisé de différentes façons :

- en mésothérapie, comme un mesolift. On réalise ainsi de multiples injections superficielles de PRP dans le derme du visage sous anesthésie locale de contact. Il n'y a pas d'effet de volume mais un effet nourrissant et hydratant extrême qui donne un coup d'éclat dès les premiers jours après le geste. Cette cure unique est à renouveler une à deux fois par an pour un effet durable et optimal.

- associé à une séance de derma-roller. Le derma-roller va créer des micro traumatismes de la peau qui va entraîner une stimulation des mécanismes de cicatrisation. L'association d'une solution de PRP appliqué sur la peau, va permettre de faire pénétrer les facteurs de croissance et potentialiser l'action régénératrice pour estomper rides, ridules et aspect terni de l'épiderme.

- associé à un microfilling. Au cours de l'intervention de micro-filling, c'est à dire d'injection de graisse pour redonner du volume à un visage, on peut mélanger le PRP aux cellules graisseuses ce qui va permettre d'associer à l'effet volumateur, un effet régénérateur puissant.

L'injection de PRP peut être associé aux autres techniques de médecine esthétique, notamment toutes les thérapies inductrices de collège, et à la photobiomodulation par LED.

Attention le PRP ne permet pas une remise en tension de la peau comme le lifting ou la chirurgie des paupières, il permet de redonner de l'éclat à l'épiderme.

Comment se déroule une séance de PRP ?

La séance se déroule à la Clinique Phénicia. La règlementation ne nous permet pas de réaliser cette technique au cabinet. Les conditions du bloc opératoire permettent de réaliser ce geste dans des conditions de sécurité et d'asepsie optimales.

Vous êtes accueilli, sans nécessité d'être à jeûn ou d'avoir vu un anesthésiste au sein de la clinique à l'heure de votre RDV. 

Une salle spéciale du bloc opératoire est dédiée à l'intervention. Vous êtes installé sur un fauteuil où une prise de sang est réalisée. Pour votre confort, la prise de sang peut être réalisée sous MEOPA, c'est à dire qu'on peut vous faire respirer un gaz relaxant dans un masque pour vous détendre si vous le souhaitez. 

La manipulation, centrifugation et purification de votre sang est réalisée devant vous pour en extraire le sérum contenant les plaquettes. 

La solution est ensuite recueillie dans des mini seringues avec lesquelles nous allons pouvoir effectuer le geste : injections au moyen de petites aiguilles pour la mesothérapie, ou application directe sur la peau en cas de séance de derma roller. Votre peau pourra avoir été aurapavant légèrement endormie avec une crème anesthésiante.

Immédiatement après le geste qui dure 15 à 30 minutes, vous pouvez vous lever et repartir chez vous.

Des soins de peau sont prescrits pour le retour à la maison.

L'injection de PRP n'est pas recommandé en cas de troubles de la coagulation, de prise d'un médicament anticoagulant, de déficit immunitaire ou de maladie de peau.

 


Les interventions en chirurgie esthétique et réparatrice