Haut

Améliorer la qualité de la peau : LED, Peeling, microneedling, soins cosmétiques

Médecine esthétique et régénération cellulaire

Il est un aspect souvent oublié dans le rajeunissement du visage et la prévention des effets de la fatigue, de l’exposition solaire et des agressions extérieures, c’est la prise en charge de la qualité de la peau.

Le traitement des rides, le comblement des creux du visage est une chose mais l’aspect fatigué et le teint terne sont les principaux éléments qui accentuent le vieillissement.
Le traitement de ces défauts est un complément indispensable et désormais reconnu de la médecine esthétique.

Pour traiter cela, la chirurgie lourde n’est heureusement pas nécessaire. Tout d’abord un bilan médical et des consignes simples d’hygiène de vie sont primordiaux. L’hydratation et l’entretien au quotidien de la peau sont également importants.

Dans le chapitre « tout savoir sur les rides du visage » , vous trouverez ainsi les règles fondamentales d’un bon entretien de la peau.

Voici des exemples de traitement que l’on peut proposer après avoir fait un bilan de la qualité et des besoins de la peau.

La photobiomodulation en dermatologie par LED

La photobiomodulation présente un engouement très important à juste titre ces dernières années.

Elle est basée sur la stimulation de la régénération cellulaire induite par des photons de couleurs et de longueurs d’onde différentes. Ils vont agir directement sur les cellules en entraînant des modifications moléculaires qui vont aboutir à une synthèse de collagène et d’élastine. L’action commence à se voir quelques heures après la séance, quand les cellules ont organisé leur réponse aux stimuli.

Selon la longueur d’onde de la lumière utilisée, celle ci va pénétrer plus ou moins profondément et va cibler certains éléments cellulaires et moléculaires, ce qui va entraîner des changements métaboliques à court terme.

Il est prouvé que toutes les cellules vivantes émettent et captent constamment la lumière, celle-ci étant porteuse d’informations, porteuse de vie.

Ainsi l’agitation des cellules provoquée par l’absorption de l’énergie lumineuse entraîne une réparation et une reconstruction progressive du tissu conjonctif altéré.

Contrairement à beaucoup de techniques comme les peelings ou le LASER qui produisent une agression de la peau pour enclencher une réparation, le principe est ici à l’opposé puisque c’est la stimulation de la cellule vivante et de phénomènes biologiques normaux qui sont recherchés.

régénération cellulaire lumiere led

De nombreuses études ont désormais prouvé l’effet bénéfique des photons lumineux dans de nombreux domaines comme le rajeunissement du visage, l’acné, les vergetures, la cicatrisation des plaies chroniques, l’atténuation des cicatrices inflammatoires.

Dans le cadre esthétique, on peut le proposer seul en cure de 30 minutes à raison d’environ une fois par semaine pendant 5 à 6 semaines, idéalement en complément d’un mesolift pour potentialiser ses effets.

Une cure deux fois par an est recommandée pour un effet régulier sur la qualité de la peau.

Il n’y a aucune éviction sociale et la technique est compatible avec l’exposition solaire (sachant que le soleil n’est pas bénéfique pour le vieillissement cutané…).

Le microneedling

Dans les peaux ternes présentant de nombreux ridules, les effets de stimulations peuvent être insuffisants. Une technique à mi chemin entre la médecine douce et les procédures plus agressives comme les LASER ablatifs ou les peelings existe.

Il s’agit bien ici d’induire une destruction très localisée des cellules de l’épiderme et du derme superficiel pour entraîner une régénération cellulaire de novo qui va donc stimuler la synthèse et la multiplication cellulaire au sein du derme et de la jonction dermo épidermique.

mesolift Marseille

La séance de microneedling dure une vingtaine de minutes sous anesthésie locale, et consiste à induire des micropiqûres de la peau au moyen d’aiguilles microscopiques montées sur un rouleau qui est passé sur les zones à traiter. La régénération se met en place et l’effet commence à se voir au bout de quelques jours pour un effet maximal entre 2 et 3 mois. En complément, des séances de photomodulation par LED peuvent être proposées pour stimuler la régénération cellulaire.

La peau est ainsi régénérée et a un effet lissé avec un coup d’éclat durable. L’effet est également noté sur les peaux abîmées et ridulées ou avec des cicatrices anciennes comme les cicatrices d’acné.

La technique nécessite cependant une période post opératoire de soins de la peau et de protection solaire pendant 6 mois.

Les peeling

Cette technique plus classique consiste à entraîner une régénération complète des cellules de la peau en provoquant une agression chimique de celle-ci par différents traitements médicaux. Les cellules superficielles vont ainsi être éliminées ce qui va entraîner un processus de cicatrisation rapide et régénérer ainsi une peau neuve. L’effet coup d’éclat est le plus souvent impressionnant.

On fait ainsi la différence entre les thérapies plus douces que sont les mesolifts, la LED, et le microneedling (plus intermédiaire), qui vont régénérer les cellules sans agresser la peau, et les peeling, beaucoup plus efficaces puisque les défauts vont être radicalement gommés en éliminant les cellules superficielles pour être remplacées par un épiderme nouveau. 

Il existe différents types de peeling que l’on peut classer selon leur pénétration en profondeur. Plus un peeling est superficiel, plus la cicatrisation sera rapide. Plus il est profond, plus les suites seront longues mais l’efficacité beaucoup plus importante.

 

Quelles indications pour les peeling ?

 Les peeling sont destinés en premier lieu au traitement du vieillissement du visage. Ils améliorent l’aspect terne de la peau, donnent un coup d’éclat immédiat au teint. Ils permettent également selon leur profondeur de gommer les rides superficielles du visage, celles précisément qui ne peuvent pas être traitées efficacement  par les injections d’acide hyaluronique par exemple les rides verticales de la lèvre supérieure ( le fameux code barre ) ou les plis de la joue sur une peau abîmée par le soleil. Ils peuvent être aussi appliqués sur l’ensemble du corps par exemple pour traiter les rides du décolleté et du cou.

Les peeling peuvent être utilisé pour purifier une peau grasse et acnéique en éliminant les cellules mortes à la surface de l’épiderme et en désobstruant les pores bouchés responsables des comédons ou points noirs.

Dans certains cas, il peuvent également améliorer les tâches pigmentaires liés à l’exposition solaire ou héliodermie.

 

Tout traitement par peeling nécessite une préparation dermatologique pendant au moins 1 mois. Un traitement par crèmes est ainsi prescrit et à appliquer matin et soir avant les séances de peeling au cabinet.

 

Le peeling superficiel

Il permet de donner un coup d’éclat à la peau et un effet bonne mine immédiat. Il se réalise en cures tous les 15 jours à 3 semaines pendant 3 à 4 mois. 

Il entraîne après la séance quelques rougeurs qui nécessitent l’application d’une crème hydratante et d’un écran total.

Il s’applique au pinceau ou au coton et n’est que faiblement douloureux. Il peut entraîner quelques picotements au cours de la séance.

Le produit utilisé le plus souvent est l’acide glycolique.

 

Le peeling intermédiaire

Il est réalisé avec de l’acide trichloroacétique. La séance s’effectue également au cabinet et dure environ 20 min. Une préparation attentive sera nécessaire par l’application de crèmes pendant 1 mois avant le peeling.

Après un nettoyage de peau, l’application du masque de peeling entraîne une sensation de brûlure passagère qui se calme en quelques minutes avec l’application d’une crème cicatrisante.

Dans les jours qui suivent, la peau est rouge puis fonce et se dessèche pour desquamer comme lors d’un coup de soleil. Les croûtes ainsi formées chutent entre 5 et 7 jours après la séance. C’est donc une période de légère éviction sociale.

Il est efficace pour donner un excellent coup d’éclat à la peau, lisser et gommer les rides superficielles.

 

Le peeling profond

C’est un peeling réalisé avec du phénol au bloc opératoire sous anesthésie générale. C’est un véritable lifting chimique. Il est nécessaire de rester hospitalisé une nuit.

Au lendemain de la première intervention, un nouveau passage au bloc opératoire est nécessaire afin de retirer un premier masque protecteur.

Un deuxième masque est alors appliqué et va progressivement se déliter au bout de 8 jours.

L’oedème post opératoire est important et l’éviction sociale dure en moyenne deux semaines.

La peau reste rouge pendant deux mois environ, période pendant laquelle elle devra être bien hydratée et protégée du soleil.

Ce peeling est à consacrer aux patients ayant des signes de vieillissement cutané important.