Haut

Lipomodelage

Augmentation mammaire par lipofilling

Cette technique chirurgicale s'adresse aux patientes qui souhaitent une augmentation mammaire sans avoir recours aux prothèses. La plupart des patientes qui consultent pour cela, préfèrent éviter d'avoir à changer leurs implants tous les 10 ans et n'aiment pas l'idée d'avoir un corps étranger et y préfèrent une méthode donnant un résultat plus naturel. Parfois on peut être amené à proposer cette intervention quand l'indication s'y prête parfaitement, par exemple dans le cas de nécessité de remodelage du sein pour une malformation congénitale comme les seins tubéreux.

Ces arguments se défendent bien évidemment et la technique de transfert de tissu graisseux apporte une solution révolutionnaire qui gagne de plus en plus d'adeptes au fil des années.

Comme beaucoup de chirurgiens, j'ai appris cette technique en suivant les cours du Pr Emmanuel Delay à Lyon qui est le pionnier de cette méthode en France. Le Pr Magalon à Marseille est également à l'origine de l'importation de cette technique de transfert graisseux depuis les Etats Unis où Sydney Coleman l'a parfaitement décrite et codifiée. Initalement les cellules graisseuses étaient ainsi utilisées pour combler des volumes de tissu dues à des traumatismes divers puis elles ont servi à restaurer les volumes du visage en esthétique et enfin l'idée est venue qu'elles pouvaient également augmenter le volume du tissu mammaire en lieu et place des prothèses en gel de silicone. C'est devenu désormais une technique de pratique courante bien encadrée par des conditions spécifiques et surveillée par nos sociétés savantes.

A qui s'adresse le lipomodelage esthétique des seins ?

  • Vous souhaitez une augmentation mammaire naturelle sans cicatrice de voie d'abord et de volume modérée.
  • Vous ne souhaitez pas avoir recours aux implants mammaires en gel de silicone.
  • Vous souhaitez retrouver un volume mammaire antérieur avant une grossesse ou un amaigrissement.
  • Vous souhaitez corriger une malformation du sein ou une asymétrie modérée de la poitrine.
  • Vous avez une petite surcharge graisseuse abdominale ou une culotte de cheval.

Comment se déroule l'intervention ?

Les étapes préopératoires de consultation sont les mêmes que pour l'augmentation mammaire classique.
L'intervention nécessite une courte hospitalisation de 12 à 24 h.

Elle s'effectue sous anesthésie générale et dure entre environ 1h30.

La graisse est prélevée grâce à une fine canule, par une incision de 1 à 2 mm sur les sites choisis auparavant ensemble. Ces sites peuvent être l'abdomen, la face interne des genoux, la culotte de cheval. Vous bénéficierez donc en même temps d'une lipossucion de ces zones incluse dans l'intervention.

La graisse est ensuite centrifugée au bloc opératoire dans un mini laboratoire et réinjectée immédiatement dans le sein au moyen d'autres canules par des petits trous de 1 à 2 mm c'est à dire sans cicatrice comme dans le cas des implants.

Dans la phase postopératoire les seins sont légèrement gonflés avec quelques ecchymoses mais adoptent leur volume définitif au bout de 2 à 3 mois. Il existe une perte de l'ordre de 30 % du volume initial mais lorsque le volume est stabilisé l'augmentation mammaire est définitive.

Avantages et inconvénients du lipofilling

Avantages

Augmentation naturelle sans implants

Résultat et consistance naturelle


Correction des petits défauts et asymétrie
de la poitrine

Lipoaspiration associée

Absence de cicatrices post opératoires

Inconvénients

Possible pour des augmentations
de taille modérées

Perte du volume de 30% par rapport
au volume injecté initial

Intervention plus longue

Bilan radiologique post opératoire régulier

Peut nécessiter deux interventions si on souhaite
un plus important volume 

La surveillance et les complications

L'augmentation mammaire par lipomodelage est une intervention désormais bien connue et pratiquée partout en France.

Elle a été initialement contestée car on ne connaissait pas à long terme l'action des cellules adipeuses sur la prolifération éventuelle d'un cancer mammaire. Actuellement il n'existe aucun argument scientifique démontrant le lien entre le lipomodelage et la survenue d'un cancer du sein chez la femme. Le rapport de la Haute Autorité de Santé de Janvier 2015 reconnaît les bénéfices de cette technique et l'autorise pour toutes les femmes sans limite d'âge sauf en cas de risque génétique ou familial élevé de cancer du sein.

Le lipomodelage entraîne l'apparition à distance de calcifications sur les mammographies qui n'ont pas de rapport avec les microcalcifications liées au cancer du sein et qui sont différentiables facilement par les radiologues pratiquant régulièrement ces examens. Pour plus de sécurité et dans une attitude préventive, il a été recommandé de pratiquer un bilan radiologique avant l'intervention et après l'intervention à 1 ans du geste. Nous suivons à la lettre ces recommandations émanant de notre société savante et de la Haute Autorité de Santé.

Cette intervention demeure une intervention sûre et donne d'excellents résultats quand elle est réalisée par un chirurgien qualifié qui a appris les gestes dans les règles de l'art.

Les autres complications sont rares mais le risque zéro n'existant pas, elle peuvent survenir parfois mais repérées et détectées à temps, elles entraînent rarement des conséquences importantes sur le résultat final. On connaît les rares complications liées à l'anesthésie générale que l'anesthésiste vous expliquera, il existe toujours des risques de saignement et d'infection comme pour toutes les interventions. Ils sont rarissimes surtout dans le cadre de cette intervention qui ne nécessite pas d'ouvrir la peau.

La graisse réinjectée peut entraîner la formation de kystes huileux qui peuvent nécessiter une ponction à l'aiguille sous anesthésie locale, elle peut également ne pas "prendre" et former des nécroses localisées pouvant aboutir à des zones indurées. Ce phénomène est également très peu observé quand la graisse est bien préparée et le geste réalisé par une main compétente.

Les imperfections de résultat existent toujours mais sont facilement accessibles à une correction secondaire par une petite retouche chirurgicale et un lipomodelage complémentaire.

Accédez à la section "actualités" pour lire le rapport de l'HAS sur le lipomodelage des seins. Cliquez ici. 

 


Consultez ici la fiche information de la Société Française de Chirurgie Plastique

14.Transfert graisseux augmentation mamm[...] 



Les interventions en chirurgie esthétique et réparatrice