Haut

Lipofilling du visage

Rajeunissement facial par lipofilling

Le vieillissement du visage est souvent la conséquence d’une perte des volumes du visage. Les techniques de médecine et chirurgie esthétique ont toujours cherché à combler ces pertes de volume pour rendre une nouvelle jeunesse au visage.

Le lipofilling est une technique américaine développée par Sydney Coleman qui a été développée en France et en premier lieu à Marseille par un de nos maîtres le Pr Magalon.

Cette technique, qui utilise les propres cellules graisseuses des patientes pour remplir une zone creusée, évolue de façon permanente dans le matériel utilisé et dans ses indications. Le lipofilling permet en chirurgie réparatrice de combler les pertes de volumes dues à des traumatismes. En esthétique il a des indications dans le vieillissement du visage, mais aussi désormais dans l’augmentation mammaire ou les corrections des malformations mammaires chez les femmes de moins de 35 ans.

Les cellules graisseuses ou adipocytes réinjectées se greffent dans le tissu receveur et permettent de redonner durablement du volume, alors que les produits de comblement se résorbent spontanément au bout de 6 mois environ. Aux cellules graisseuses, s’ajoutent d’autres cellules, notamment des cellules souches contenue dans ce qu’on appelle la "fraction vasculaire stromale" qui potentialisent l’action de comblement et nourissent les tissus. C’est une véritable cure de jouvence pour les tissus receveurs. De nouvelles techniques en plein essor ajoutent également des concentrés de cellules plaquettaires (PRP) avec des résultats très prometteurs.

Je vais vous décrire ici l’exemple de la réinjection de cellules graisseuses pour rajeunir le visage. Cette intervention simple satisfait beaucoup les patientes qui ne veulent pas avoir recours à une opération lourde ou des injections répétées de produits de comblement.

lipofilling pour améliorer une cicatrice

Exemple d'utilisation du lipofilling pour améliorer une cicatrice

lipofilling sur cicatrice

Aspect post opératoire

 

La consultation pré-opératoire

Tout d'abord on examine attentivement le visage de la patiente, ce qui me permet de poser le diagnostic détaillé du vieillissement facial.

A partir de cet examen on peut éventuellement proposer une technique ou plusieurs techniques combinées car le lipofilling peut s’associer à la chirurgie des paupières ou à un lifting cervico facial par exemple.

Il faut également observer les zones où pourront être prélevés les cellules avec pour zone préférentielle la face interne des genoux ou la culotte de cheval. Une patiente trop maigre ne pourra pas bénéficier de cette technique.

Deux consultations sont indipensables comme d'habitude en chirurgie esthétique.

L'intervention

lipofilling visage

L’intervention se réalise le plus souvent en chirurgie ambulatoire.

Elle peut très bien se réaliser sous anesthésie locale, ou sous anesthésie générale légère. L’injection de produit d’anesthésie locale a tendance à diminuer la prise de greffe des adipocytes, c’est pourquoi l’anesthésie générale est quelquefois préférée.

La patiente ne doit pas être maquillée le jour de l’intervention.

Le point de ponction où sont prélevés les cellules est un petit orifice de quelques millimètres qui ne laisse pratiquement pas de cicatrice. Ils sont aspirés comme pour une lipoaspiration classique mais en plus petite quantité.

Les cellules sont ensuite centrifugées dans un minilaboratoire portable et réinjectées au moyen de petites seringues comme un simple produit de comblement avec des canules de la taille d’une aiguille de ponction veineuse. Il n’y a pas de cicatrices sur le visage.

La réinjection n’est pas douloureuse mais légèrement désagréable s'il n'y a pas d'anesthésie générale. Elle fait moins mal que l’injection de produits de comblement artificiels car il n’y a qu’une seule piqûre alors que l’injection de produits de comblement en nécessite de multiples.

De la vaseline ou de la crème à base de vitamine A est appliquée sur le visage en fin d’intervention. Un petit pansement est appliqué au point de prélèvement.

Les suites opératoires

Il existe dans l’immédiat un oedème passager après l’injection qui dure moins d’une semaine. Des ecchymoses peuvent également apparaître. Il y en a aussi quasiment toujours au niveau du point de ponction. Elle disparaissent en une semaine.

La patiente peut retourner travailler avec un maquillage dès le lendemain.

Le massage du visage est recommandé pendant les trois semaines qui suivent l’intervention pour bien répartir le tissu graisseux réinjecté et éviter la survenue d’irrégularités.

Le volume de celllules réinjecté diminue environ de 30 % dans les 3 mois qui suivent l’intervention. Ce pourcentage augmente chez les fumeuses.

Le résultat obtenu est définif au bout de 3 mois. L’opération est à renouveler environ tous les 3 à 5 ans selon les patientes.

Il y a peu de complications dans ce type d’intervention. Comme pour toutes les interventions le risque de saignement avec hématome et d’infection existe. Le rejet des cellules graisseuses n’existe pas car ce sont les propres cellules des patientes.
Dans de très rares cas, des kystes graisseux peuvent apparaître, dans les cas où un volume important est injecté.

Le lipofilling est une technique récente qui donne d'excellents résultats pour une chirurgie mini-invasive aussi bien sur le plan du comblement des creux du visage que sur l'amélioration de la qualité de la peau.

lipofilling visage avant après lipofilling visage réalisé par le docteur David gonnelli

Pour en savoir plus, consultez ici les questions les plus fréquentes sur le lipoffiling du visage

 


Consultez ici la fiche information de la Société Française de Chirurgie Plastique

21.Réinjection de graisse autologue ou l[...]



Les interventions en chirurgie esthétique et réparatrice