Haut

Lifting des cuisses

Il arrive parfois que la liposuccion soit insuffisante pour traiter un problème esthétique au niveau des jambes. La liposuccion permet d'aspirer la graisse seulement. Lorsqu'il y a eu des variations de poids, il se peut que la peau ne se remette pas bien en place et il existe des plis entre les jambes.

Les patientes disent souvent qu'elles ne souhaitent plus avoir les deux cuisses qui se touchent. Ce problème de peau "en trop" ne peut pas se corriger par le sport, ou le régime, ou la lipoaspiration. La seule solution est d'enlever cette peau en excès par une intervention chirurgicale.

Il faut distinguer deux types de lifting de cuisses :

  • Les petits liftings avec une cicatrice dans le pli de l'aine qui peuvent corriger les petits excès de peau et retendre la cuisse.
  • Les plus grands liftings dans le cadre des grands amaigrissements où il est nécessaire de faire une cicatrice verticale qui descend à la face interne de la cuisse, parfois jusqu'au milieu de la cuisse ou au genou. Cette cicatrice est cependant bien cachée à la face interne et est peu visible sur une patiente qui se présente de face.

Le lifting de cuisses ne permet que de traiter la face interne des cuisses, il n'a pas d'action sur les fesses. Pour traiter les fesses, il faut plutôt proposer un bodylift postérieur ou lifting des fesses. Pour traiter la face externe, en cas d'excès uniquement de graisse, un liposuccion est suffisante. Si la peau est très relâchée, un lifting de la face externe de cuisse est possible mais les cicatrices sont beaucoup plus visibles.

L'intervention

L’intervention se réalise sous anesthésie générale. Elle nécessite une nuit d’hospitalisation. Nous commencons par réaliser une lipoaspiration de l'excédent de graisse sous la peau afin de permettre de la redraper plus facilement.

La peau est ensuite incisée et l'excès est enlevé. Les points de suture sont résorbables et un pansement étanche est mis en place puis un vêtement conpressif.

Suites de l'opération des cuisses

La sortie de fait le lendemain de l'intervention après avoir refait le pansement.

A domicile le pansement est refait tous les jours et un vêtement de contention doit être porté 24h/24 pendant 2 mois.

La douche peut être prise dès la fin des pansements.

Il est possible de marcher normalement mais il ne faut pas faire d'effots importants pendant toute la durée de la cicatrisation.

Un traitement pour prévenir les phlébites (petits caillots qui bouchent les vaisseaux des jambes) est prescrit pendant deux semaines associé à des bas de contention.

Les cuisses sont un peu longues à cicatriser du fait des frottement et de la position debout. Les soins durent entre 15 jours et 1 mois.

Le premier problème auquel on peut être confronté est le retard de cicatrisation. I faut être patient et les choses rentrent habituellement dans l'ordre au bout de quelques jours.

L'arrêt du tabac est primordial car il empêche la cicatrisation.

Comme pour toutes les intentions les risques de saignement et d'infection existent mais sont peu fréquents.

L'évolution des cicatrices se fait sur 18 mois.

 

Pour en savoir plus, consultez ici les questions les plus fréquentes sur le lifting de cuisses


Consultez ici la fiche informations de la Société Française de Chirurgie Plastique

18 - lifting face interne cuisse.pdf



Les interventions en chirurgie esthétique et réparatrice