Haut

Chirurgie des tumeurs cutanées

Les tumeurs de la peau sont très fréquentes, tout le monde peut y être confronté à tous les âges. Après avoir consulté votre dermatologue, vous serez probablement amené à consulter un chirurgien afin d'ôter votre lésion et éventuellement de réaliser une reconstruction pour avoir le moins de séquelles esthétiques possibles.

La chirurgie de ces tumeurs est la base de notre spécialité. L'analyse et l'expertise d'un plasticien est souvent indispensable afin d'une part d'enlever la tumeur en totalité pour éviter une récidive, et d'autre part pour réaliser la meilleure reconstruction possible. Mon expérience me permet d'intervenir quelle que soit la localisation de la tumeur, sur le visage ou sur le corps.

Les différentes tumeurs

Les tumeurs bénignes non cancéreuses : il existe des dizaines de types de lésions différentes. Leur exérèse en totalité permet de ne jamais avoir de rédicidive. Les plus fréquentes sont les verrues, les kystes, les kératoses, les lipomes, les naevus ou grains de beauté. Une analyse en laboratoire est systématique pour éliminer tout risque de tumeur plus grave.

Les tumeurs cancéreuses sont plus rares.

La plus connue est le mélanome. Le mélanome est une tumeur dont la gravité dépend de la taille. La chirurgie se réalise en plusieurs temps : la biopsie initiale de la tumeur, la chirurgie complémentaire afin d'éliminer tout risque de récidive locale, la recherche de cellules anormales dans les ganglions de la zone de drainage qui peut se compléter par un curage ganglionnaire c'est à dire l'extraction de tous les ganglions de la région. La prise en charge multidisciplinaire se fait conjointement avec l'équipe de dermatologie.

Les carcinomes de l'épiderme sont d'autant plus fréquents que l'âge est avancé. Deux types de tumeurs existent :

  • Les carcinomes basocellulaires : ce sont des tumeurs malignes locales c'est à dire qu'il ne peut y avoir de métastases à distance. Elles doivent cependant être enlevées en totalité car elles peuvent envahir des tissus importants notamment sur le visage.
  • Les carcinomes spinocellulaires : en plus de leur malignité locale, ils peuvent également atteindre les ganglions et parfois créer des métastases à distance.

L'analyse des tissus enlevés se fait à l'hôpital privé le plus souvent en présence du médecin anatomopathologiste qui analyse en temps réel la tumeur et permet une reconstruction immédiate en une seule intervention. Ceci permet ainsi un gain de temps et est d'un confort sans égal pour le patient.

L'intervention

Ces interventions se réalisent toutes au bloc opératoire. Le geste peut se faire sous anesthésie locale pure, ou bien associée à un médicament relaxant en présence de l'anesthésiste. Parfois si la tumeur est mal plaçée ou de plus grande taille, elle peut se réaliser sous anesthésie générale.

Il existe différentes solutions de reconstruction :

  • La suture simple : la plaie est fermée avec des points de suture résorbables ou non selon la localisation, qui sont enlevés au bout de 8 à 15 jours.
  • La greffe de peau : de la peau est prélevée sur une autre partie du corps à un endroit caché. La peau est mise en place et maintenue grâce à un pansement cousu pendant 5 à 8 jours. Ce pansement est enlevé en consultation.
  • Les lambeaux : ce sont des techniques de reconstruction bien maîtrisées par les plasticiens et qui permettent d'utiliser de la peau au voisinage de la zone enlevée afin de réaliser la reconstruction. Les lambeaux nécessitent donc de réaliser d'autres cicatrices mais elles sont placées judicieusement pour être les plus discrètes possibles.

Consultez ici la fiche information de la Société Française de Chirurgie Plastique

26. chirurgie des tumeurs cutanées.pdf



Les interventions en chirurgie esthétique et réparatrice